This website uses cookies
Le site internet ne stocke plus que les cookies essentiels sur votre ordinateur. Si vous n'autorisez pas les cookies, il se peut que vous ne puissiez pas utiliser certaines fonctionnalités du site, par exemple: se connecter, acheter des produits, voir le contenu personnalisé, passer d'une langue à l'autre. Il est recommandé d'autoriser tous les cookies.
+33 (0)1 41 19 21 99 (FR) Tous les sites

RECHERCHE

Compteur de nanoparticules à noyau de condensation aqueuse universel 3781

UGS: 3781

Cet instrument a été abandonné le 10 mai 2001.

Discontinué

Détails du produit

Le compteur de particules à noyaux de condensation modèle 3781 (WCPC) détecte les particules aérogènes à partir de 6 nm de diamètre. À l’aide d’un système de comptage « particule par particule » incluant la correction de coïncidence en temps réel, le modèle 3781 couvre une large gamme de concentrations allant jusqu’à 5×105 particules/cm3. Il est peu onéreux, petit, léger et idéal pour la surveillance de différents environnements à l’aide de plusieurs unités. Il convient parfaitement à une grande variété d’applications, dont la mesure de la qualité de l’air intérieur, la surveillance environnementale, les études des changements climatiques et atmosphériques ainsi que les études sur les aérosols mobiles.

Ce modèle de WCPC à faible coût grossit les particules en utilisant de la vapeur d’eau. Elles sont ainsi facilement détectées par le capteur optique. Il réagit rapidement aux modifications rapides de la concentration en aérosol, peut fonctionner une semaine sans surveillance, permet le transfert des données et son débit est doté d’une pression corrigée. Le logiciel TSI Aerosol Instrument Manager® permet le contrôle de l’appareil et le traitement des données.

Applications  

  • Mesures de l’air intérieur
  • Surveillance environnementale
  • Recherches climatiques et atmosphériques
  • Études des aérosols mobiles

Contenu

  • Logiciel Aerosol Instrument Manager®

Caractéristiques et avantages

  • Faible coût par GRP pour la mesure des variations spatio-temporelles avec plusieurs unités
  • Détection des particules dont la taille peut descendre jusqu’à 6 nm.
  • Vitesse de réponse aux changements rapides de la concentration en aérosols (T95 < 2 s)
  • Mesure de concentrations de particules jusqu’à 5&times;105 particules/cm3 
  • Utilisation de l’eau comme fluide de condensation
  • Fonctionnement autonome pendant une semaine
  • Traitement interne des données, sélectionnable par l’utilisateur, sur une plage d&rsquo;une seconde à une heure
  • Taux d’écoulement des aérosols de 0,12 l/min, avec réaction contrôlée et correction de la pression
  • Utilisation simple
-

Ressources connexes

BROWSE SECTIONS
  • Notes d'application
  • Bibliographie
  • Firmware